Sinaia, aux portes de la Valachie...

Publié le par Matthieu & Annaïg

Arrivée de nuit à Sinaia ou on se pose pour dormir. Cette station de montagne nous est recommandée dans plusieurs rapports de voyage, notamment pour sa décharge ou les ours viennent en soirée… charmant !! Dès le lendemain nous  nous rendons à la pension « Floare de colt » (Edelweiss en Roumain), dont la propriétaire - super sympa – nous décide à rester pour la nuit. Le plan ours de la décharge est mort car celle-ci n’est plus accessible. On visite la ville et le Château Peles profitant d’un après midi bien pourri. Le château, beau et incroyablement chargé, s’insère dans une ville richement bordélique, construite de villas et d’hôtels desservis par des routes défoncées, étonnante.

Les chiens sont partout, et certains moins sauvages se laissent caresser ;-))

 

La soirée sera remarquable chez notre hôte qui parle très bien Français et qui est vraiment adorable (sa tuica et son vin maison aussi), à recommander (Lucia Popescu, Pension Floare de Colt à Sinaia. lucia.popescu@pcnet.ro) !

Le jour suivant, très belle ballade dans une forêt d’altitude, tout ça dans plus de 20 cm de neige. La surprise, de taille, c’est la présence de multiples pistes d’ours dans la neige fraiche… Cool, ils sont déjà sortis de leur torpeur hivernale et leurs paluches sont énormes !!

 

 
On monte ensuite au premier sommet à 1400 mètres ou l’on tombe sur un joli rassemblement de Grands Corbeaux pas trop craintifs et très loquaces.

 

Plusieurs chanteurs de Merles à plastrons (ssp. alpestris très écailleuse) s’égosillent aux sommets des sapins. Une virée à pieds met en évidence la fréquentation de la poubelle d’un minuscule bar-resto d’altitude par les ours (de nombreuses traces), on décide de rester en affût depuis le camion en contrebas…


 

On l’a vu…

19h00, trois puis quatre silhouettes se détachent dans la neige et remontent le long du chemin… les ours, ils sont là ! On les entend vider la poubelle (cachée par les sapins) puis les voyons bien redescendre (glissades) se dresser, se rouler dans la neige… Magique (le plus proche arrivera à 50 m du camion… extra !!!).


On redescend ensuite vers Sinaia pour nous poser devant une auberge dans la forêt ou les cuisiniers balancent le vieux pain de l’autre côté de la route pour les ours (ils ont déjà été vu ici). Après une heure d’attente, spectacle, une Ourse et ses trois oursons arrivent et passent par le grillage pour venir chercher le pain à moins de 20 m de nous, rejoints très furtivement par un 5ième individus… 9 ours au total lors de cette première soirée. On retentera notre chance le lendemain avec 5 ours différents de la veille… C’était plus sympa in natura la veille dans la neige, mais ça reste vraiment impressionnant ! De très belles observations de renard par ailleurs.


 


Petite excursion par le téléférique à plus de 2000 m pour découvrir un panorama enneigé magnifique et une Alouette haussecol de la sous-espèce balcanica qui chante (nicheuse rare en Roumanie autour de 20 couples d’après J. Roberts, la ssp. flava semble être la ssp. nicheuse la plus commune dans le pays) !!!



On aura quand même fait un passage éclair à Bucarest pour lancer nos visas Kazakhs, ils seront prêts trois jours plus tard et on repassera pour les rechercher et lancer nos visas Russes dans la foulée !

Redescente tranquille vers Bucarest et nos visas par la route de Targoviste. Petite pose sur un chemin qui mène à un monastère. Alors que Matthieu fait une révision du camion plus vidange et changements des filtres, une voiture s’arrête pour nous demander si on a besoin d’aide. C’est un moine du monastère orthodoxe qui nous invite dans un très bon Français à se joindre à eux pour le repas du soir, ce que nous ferons après une visite guidée de celui-ci par notre moine érudit. Une nouvelle obs de Chouette de l’Oural qui part en chasse en plein jour. Et une rencontre… intéressante !

On traine un peu le long de la route de Targoviste pour se poser avant Bucarest. Pour ceux qui veulent avoir un aperçu des contrastes de niveaux de vie en Roumanie, commencer par Sinaia, puis rejoindre Bucarest par la 71. C’est saisissant !! Les villas et les voitures rutilantes laissent brutalement place à des « banlieues » bidonvilles, périphériques à de petits villages, beaux, mais tellement pauvres… C’est un grand bordel, où de belles demeures côtoient sans complexe de petites maisons faites de bric et de broc, et où les gens se déplacent en charrettes, sont ferrailleurs, vendeurs de pierres ramassées dans le lit de la rivière, acquéreurs de portables et d’antennes paraboliques dès que cela semble possible… c’est un grand bordel, bien vivant et avec des gens souriants, malgré une vie compliquée !

Nous avons pu être témoins d’un ancien accident de la route, sans doute du à la collision d’une charrette et d’un véhicule (ne jamais oublier la possibilité de rencontre de charrettes, lentes et non éclairées, sur la route !!) : deux chevaux morts avec de multiples fractures gisaient dans la rivière adjacente à la route (et au village) pour le plus grand bonheur des Grands corbeaux (une trentaine)… nous ne savons ce qu’il est advenu du/des propriétaire(s)…

Les Choucas sont omniprésents dans les villages, une bonne partie est de la sous-espèce monedula avec des individus très variables (intermédiaires) alors que le reste des oiseaux est de la sous-espèce soemmerringii !

 

5000 kilomètres après notre départ, le camion tourne comme une horloge, et ce malgré les plus de 1000 km de piste et chemins défoncés de Roumanie, très éprouvants pour les mécaniques. Juste un poil de jeu dans une rotule de bras de direction (on va arranger ça).

 

Nous dormons ce soir non loin de la capitale, dans un des lieux pittoresques et malheureusement incontournables du pays, Matthieu tente – en vain – de convaincre les poissons de venir nous saluer !!


Sinon, on est vraiment desole pour la qualite des photos et surtout leur taille, c'est trop galere de les mettre en agrandissables (il faudrait passer par un hebergeur du style imagshack) et trop long>Pour l'instant priorite au voyage !

 

Publié dans temujin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex 19/06/2007 02:54

Salut les veinards !

depuis la Guyane, je vous envoie un clin d'oeil à tous les deux. Superbe, vraiment ce blog est un délice.
On veut encore des photos ! Votre trip est vraiment éblouissant.

Continuez à prendre votre pied, éclatez vous, savourez ces paisibles tranches de vie,


Bonne route,

Alex Renaudier

les vieux 20/04/2007 18:14

Nos amours,
Merci de nous faire partager tant de belles choses, n'oubliez pas que la Roumanie sort de nombreuses années de manque de liberté et d'ouverture sur le monde dit "civilisé". il y a 50 ans et moins, il y avait aussi chez nous des décharges un peut partout, pour le plaisir de certains fouineurs, suivez mon regard ! Nous comprenons ce que vous voulez dire, mais attention quand même. Les personnes que vous avez cotoyées vous ont apporté plein de richesses personnelles de part leur accueil, leurs conversations. Nous aimerions avoir une peu plu de détails sur ces rencontres si cela est possible pour la suite du voyage. Continuez c'est super, toute la famille est émerveillée par vos photos et vous fait de gros gros bisous. Les vieux.

Marc Duquet 15/04/2007 22:46

Salut Les amis !

Ne changez rien, ce blog est parfait ! Bravo pour les photos et le compte-rendu du voyage et félicitations pour les observations...

Bonne route !

Amitiés

Marc

VINCENT YVES 14/04/2007 20:41

Salut Super Nana, quel voyage! Nous sommes chez David qui s'inquiette de sa p'tite soeur 3 semaines sans news ... Comment il est trop fier le David de t'avoir comme soeur..Continue a le faire rêver car çà me fait aussi rêver.Bonne route à tous les deux, et que le camion suive.Salut Yves Sophie LISA et LOLALISA

Elise 10/04/2007 22:09

Dites, y'a plus de nouvelles là, vous croyez que les ours les ont mangés ?
Elise