Dobrogea et Delta du Danube...

Publié le par Matthieu & Annaïg

On laisse Bucarest derrière nous pour se rendre sur les bords de la Mer Noire ou nous passons une semaine naturaliste intense en Dobrogea, région magnifique avec une diversité de paysages et de milieu, donc d’espèces très variée.

Premiers étonnements ornithos, la densité de Traquet isabelle (noté comme migrateurs peu commun en prénuptial dans nos comptes-rendus et bouquins). L’espèce est en faite présente dans presque toutes les zones de steppes et de nombreux couples sont déjà cantonnés.

 

 

 

Idem pour le Busard pâle (mais on apprendra par un ornitho Roumain que l’espèce niche en Dobrogea maintenant : 1 couple).

On ne se lasse pas des vols et pêcheries de centaines de Pélicans blancs (on a quand même vu le frisé), majestueux…

 

 

 

 

 

 

Et on ne se lasse pas non plus du fan club local : Rousserolles isabelles, Traquets oreillards melanoleuca (pas encore vu de Traquet pie, trop tôt), Gobemouche à collier, Tadorne casarca, Epervier à pieds courts, Pics syriaques,

 

 

 

Pipits à gorge rousse, Ibis falcinelle par dizaines (voir plus),

 

 

 

Fuligules nyrocas, Chevaliers stagnatiles (26 ensemble le premier jour),

 

 

 

Cormorans pygmés, Goélands pontiques (toutes les classes d’âges disponibles), Bergeronnettes printannières (dombrowski, beema, feldegg, superciliaris…),

 

 

 

 

 

 

Alouette calandre (indiquée dans les rapports seulement sur certains spots précis alors que l’espèce est en fait très présente),

 

 

 

Buses variables, des steppes (y-a pas que des pures vulpinus) et Buses féroces bien présentes,

 

 

 

Y-a aussi du plus classique, mais toujours agréable avec de très jolies observations de Panures et de Rémiz très abondantes.

 

 

 

 

 

 

Et, spéciale dédicace pour Elise, y-a aussi plein de poulettes et de coqs ;-))

 

 

 

On n’énumérera pas toute la liste ornitho, mais elle est longue variée et très divertissante, disons que ça n’est pas trop mal ;-))

Coté naturaliste, on n’est pas en reste avec de nombreuses soirées amphibiens bien remplies :

Pélobate syriaque

 

 

 

Pélobate brun

 

 

 

 

 

Crapaud vert

 

 

 

 

Grenouille rieuse (autochtone ici)

 

 

 

Et d’autres, comme les Sonneurs à ventre de feu, qui nous font tout les soirs des concerts (bruit de fond magique au couché), comme à Enisala, ou nous dormions en haut de la citadelle dominant les immenses roselières avec les chants des sonneurs, des Butors et des Marouettes poussins en berceuse… y-a pire !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les prospections herpétologiques sont toutes aussi fructueuses avec 6 espèces de lézards, 1 seps, 4 espèces de Serpents avec :

La Couleuvre tesselée (très abondantes avec la Couleuvre à collier ssp. caspica)

 

 

 

La Couleuvre de la Caspienne (très agressive)

 

 

 

 

 

 

Et la magnifique vipère ammodyte (sous espèce montandoni)

 

 

 

Deux espèces de tortues viennent s’ajouter : la Cistude et la Tortue Grecque (assez commune) avec des individus de toutes les tailles.

 

 

 

 

 

On ne peut pas boucler ce rapide tour d’horizon naturaliste (on a vu plein d’autres choses bien entendu) sans évoquer les Sousliks, omniprésents dans la steppe. Ces petites bestioles très attachantes nous font passer de bons moments à observer leurs comportements.

 

 

 

 

 

 

Humainement, les Roumains sont décidemment étonnants. On à fait des rencontres tout aussi improbables que belles avec des gens simples, magnifiques et d’une gentillesse qui fait redonner goût dans le genre humain. Nico, berger, avec qui l’on a passé de superbes moments sera l’une de nos plus belles rencontres !!

 

 

 

En revanche, les roumains restent fidèles à eux-mêmes dans l’absence d’état d’âme quant à la gestion des déchets de tous genres, l’exemple en fut extraordinaire à Cheia, a priori haut lieu de festoiement pour Pâque (au creux d’une magnifique vallée bordée de collines et de petites falaises). Nous avons attendus le départ de la foule pour y traquer nos traquets (hé !) et sommes arrivés dans un site devenu un endroit d’expression artistique sans commune mesure !!

 

 

 

 

 

 

Pour finir, nous remontons explorer le Delta du Danube, à peu près inapprochable en camion, et décidons (oh douce folie !!) de céder à la tentation excessivement coûteuse d’explorer le Delta en bâteau… « Il ne faut pas jouer les riches, quand on n’a pas le sou… » : IL a PLU !!, tellement que nous avons fait demi-tour très, très rapidement, trempés, ruinés, et sans avoir pu admirer les beautés du fleuve, nous ne parlerons même pas de la négociation pécuniaire totalement foireuse avec notre guide, tête de mûle

Bah, viva Romania et vive les longues vacances !!!!

La suite au prochain épisode, probablement en Ukraine ou l’on doit normalement rentrer demain après un très court passage de 45 km en Moldavie.

Publié dans temujin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laure Mignard 08/03/2010 15:28


Bonjour les voyageurs,
en début de préparation pour un voyage qui commencera, à priori, plus ou moins comme le votre, je voulais vous demander quelques avis et conseils, selon votre expérience... Notamment sur le passage
des douanes. Nous partons également avec un véhicule et je voudrais connaitre les différentes formalités, les coûts, les papiers à fournir... Si vous pouviez nous renseigner un peu ce serait une
belle avancée dans notre recherche de renseignements. Bien sûr, tous vos conseils sont les bienvenus !  Votre blog est super sympa et comporte de magnifiques photos qui donnent fichtrement
envie !!  A très bientôt j'espere, amitiés, Laure et Patrick


annaig servain 28/04/2007 17:07

Bonjour nolwenn !!
non, nous n'avons pas eu peur, et nous etions plutot contents de voir tous ces animaux !!!
Sinon, pour Valerie, tu devrais recevoir un mail explicatif de notre periple en roumanie pour les enfants, si tout se passe bien, nous te l'envoyons aujourd'hui meme !!
Voila, sinon je joue un peu d accordeon, boah, pas forcement avec les autochtones mais sur la route !!
bonjour a tout le monde !!
Annaig et Matthieu
 

Karine & Olivier 28/04/2007 11:23

Bonjour, ici Nolwenn,
merci pour ces photos d'animaux et d'oiseaux, je vous fais des gros bisous de Nolwenn, Blanche et Albane
La buse est très belle, les ours sont très mignons, est ce que vous avez eu peur?
c'est tout
Nolwenn
 
 
 
 
 

Elise 28/04/2007 11:04

Ohhh, merci pour ce beau volatile à crête ! J'espère que vous en prenez d'autres, ainsi que vaches, chevaux, chiens, et autres bestioles d'une faune domestique qui doit changer des races infâmes de l'Inra... 
Et sinon, vous mangez quoi ? Toujours vos kilos de riz ?
Bises
Elise

Perrine 27/04/2007 09:28

Coucou !!
Annaïg tu nous as pas dit si t'avais joué de la musique avec les roumains... Tu progresses ? C'est vrai quoi, merde, y a pas que les oiseaux et les grenouilles dans la vie !
Sinon j'en rajoute : vraiment très très bien ce blog. J'espère que votre super panneau solaire (sur lequel j'ai fait un film, d'ailleurs on avait dit qu'on le mettrait sur le blog !) tient la route. Sinon si ça vous intéresse j'ai trouvé un site où que y a les adresses de plein de cyber café sur la même route que la vôtre (ou à peu près, des beatniks qui sont partis en camions vers l'Asie... avec leur chien), mais je suppose qu vous le connaissez déjà.
Couvrez vous bien pour par attraper froid.
Perrine