Kazaksthan...suite et fin

Publié le par Matthieu & Annaïg

Nous repassons un lundi a Almaty recuperer nos visas Mongols effectues dans les temps par un consul tres sympathique dont la femme charmante parle un Français impeccable, tout ca pour une somme modique compare aux autres visas. L’histoire se corse quand nous arrivons devant l’ambassade de Russie vers 11h00 ou une queue gigantesque de gens poirotent. Nous retrouvons nos copains Iserois qui ont deja passe la journee entiere du vendredi a attendre sans pouvoir entrer, et faisons la connaissance de Marc, un Canadien qui attend lui aussi depuis le vendredi. Suivant leurs conseils, on abandonne sans meme tenter le coup l’apres-midi et decidons de retenter le lendemain de bonne heure : nous sommes les premiers devant les portes a 6h30 et donc premiers sur la liste pour les Visas. Nous entrons a 11h30 avec tous les papiers en regle pour un consul tatillon, ce grace a l’experience d’Emma et Stef l’an passe qui avait du faire traduire et certifier leurs certificats d’assurance que le consul refusait en Français. Nous reviendrons juste l’apres-midi pour recuperer nos Visas. Malgre cette attente longue du matin, nous nous en sortons plutot tres bien !!

 

 

 

Nous optimisons notre lundi apres midi pour nous occuper du camion, ce qui nous permet de profiter de Marc le lendemain, en periple a pied en Asie centrale. Nous nous retrouvons pour une viree en ville et dans le Bazar, afin d’acquerir les ingredients necessaires a un bon Couscous, partage autour de bouteilles de vins de Georgie, histoire d’arroser ces fameux visas, et notre rencontre. Nous gouttons par la meme occasion a la fameuse saucisse de cheval fumee, une des specialites kazakh et c’est bon ! Eh oui, le Kazaksthan est un des premiers pays consomateur de viande de cheval. Les immenses troupeaux de chevaux en quasi liberte ne sont malheureusement pas la pour la deco...

 

 

 

… Le camion… Nous n’avons pas perdu notre apres-midi du lundi puisque nous avons pu faire refaire une jeunesse au camion. Premiere tache la plus ardue, trouver LE bon garage. Nous y arrivons grace aux chauffeurs de mini bus, accostes a la gare routiere (ils ont quasi tous des vieux mercos comme nous). Nous trouvons tant bien que mal notre fameux garage, le paradis des vieux mercos !! Nous avons besoin de changer les lames arrieres (la derniere reparation n’aurait pas tenu jusqu’en Mongolie) et de changer une rotule de direction bien destroye. Des trois lames d’origines a chaque roue arriere, nous passons a 7, le camion gagne presque 20 cm de haut, bichonne par nos super garagistes qui passerons plus de 4 heures dessus. Pendant ce temps on tape la discute avec plusieurs chauffeurs de bus qui reprennent notre periple sur un planisfere… l’un d’eux nous chantera meme des chanson de Joe Dassin d’une tres belle voix et dans un Francais parfait. Nous ressortons du garage avec une facture de meme pas 80 euros pour 14 nouvelles lames, une rotule de direction et la reparation d’un support d’amortisseur, main d’œuvre comprise… ce qui ne correspond même pas en France au prix d’une seule lame neuve chez Mercedes !!! La blague de l’histoire c’est que le camion qui avait gagne presque 20 cm de haut ne pouvait plus sortir du garage ;-)) On a reussi in extremis en degonflant les pneus.

 

 

 

Almaty s’est également fait le lieu d’autres retrouvailles, de nos copains ornithos Français, Marc et Aurelien en viree d’une semaine au Kazakhstan, avec qui nous passerons deux bonnes soirees.

 

 

 

Nous quittons Almaty en direction du Lac Balqash, quatrieme plus grand lac d’Asie (17400 km2). Nous faisons un petit detour par le desert de Taukum ou nous observons nos premieres Gazelles a goitre avec un groupe de 11 individus dont une majorite de males, qui restent autour de nous toute la soiree. L’occasion de voir aussi (entre autres) la magnifique Outarde de Mac Queen et les tres nombreux Gangas unibandes.

 

 

 

 

 

 

Nous capturons egalement le serpent tant attendu, le Boa des sables. Ce petit boa vit dans les zones desertiques et comme ses cousins, etouffe ses proie pour les tuer.

 

 

 

Passage par les forets de Turangas, constituees d’une espèce de peuplier Populus diversifolius que l'on ne trouve sur les bords des cours d'eau de cette region d’Asie centrale.

 

 

 

 

La presence d’arbre au milieu de la steppe desertique nous permet d’observer de nombreuses especes :

 

 

Le Pic a ailes blanches…

 

 

 

 

L’Epervier shikra...

 

 

Et de nombreuses autres especes dont le fameux et tres beau Moineau des Saxaults, l’Hypolais pale, les Mesanges azurée et du Turkestan, le Petit duc de Bruce…

 

 

Etonnamment, pour rejoindre cette zone de foret, nous traversons des zones humides avec de nombreuses lagunes, plantees en plein desert !! L’occasion de voir quelques especes comme les deux especes de pelicans en pompe commune.

 

 

 

 

Nous longeons la riviere Ili jusqu'à Qaraoy, petit village tres vert et boise, avec une grande lagune en son centre en plein desert. De tres nombreuses especes sont visibles au cœur meme du village, comme les Blongios nain et autres Bergeronnettes grises personnata (Bergeronnette masquee) et Gorgebleue de la sous-espece saturiator a miroir roux.

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est aussi un des rares endroits ou l’on peut observer l’Hypolais de Rama et l’Hypolais bottee dans le meme secteur, permettant des comparaisons interessantes (pas en simultanee car les deux especes n’affectionnent pas les memes milieux).

 

 

 

 

La Buse feroce est aussi tres presente le long de la route qui mene a Qaraoy.

 

 

 

 

Nous ne pourrons pas atteindre les bords du lac meme, mais malgre plus de 30 km de pistes sableuses et de poussiere dense, nous arriverons au milieu du desert a Saxaults (avec des Moineaux du meme nom, off course) entrecoupe de bras de la riviere Ili. Celle-ci borde d’immenses roselieres truffees de Rousserolles (stentor et turdoide orientale notamment). Encore quelques Agames (Trapelus) et une forte densite de Pie-grieches isabelles phoenicuroides.

 

 

 

 

On redescend vers Taldy-Korghan en faisant quelques haltes au bord de la riviere Ili. Partie de peche fructueuse pour les repas du soir, baignade et ornitho, cool.

 

 

 

 

 

 

La Remiz couronnee est tres presente tout le long de la riviere.

 

 

 

L’un de nos bivouacs nous permet de faire la connaissance d’Alik (Alishan) qui revient de la peche : nous lui offrons le the et Alik nous invite a diner chez lui. Nous resterons deux jours dans cette famille adorable. Alik et Goulia ont 6 enfants et ne travaillent pas, vivant juste d’une modeste pension de l’Etat de tout juste 60 euros par mois pour toute la famille, et de la peche d’Alik pour arrondir les fins de mois (son frere gere egalement un petit troupeau familial). On a vraiment passe un superbe moment chez eux, avec des enfants adorables. Partage d’airs traditionnels Russes a l’accordeon repris en chansons par Goulia, et Alik a la Dembra (sorte de guitare traditionnelle Kazakh a deux cordes).

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Kazakhs sont decidemment les rois de la demerde. Ici rien ne sert d’acheter du fer a beton pour armer les murs, la recup suffit. Les murs du four a pain/salle de bain dans le jardin en sont les temoins : roue de velo, culasse de moto, theiere, vieux bidons… du vai recyclage !!!

 

 

 

 

Nous sommes ensuite redescendus vers le site de Tamgaly-Tas un peu plus au sud. Ce site archeologique accueille des petroglyphes Bouddhistes du 7ieme, 8ieme siecles, representant des Bouddhas dont l’un d’eux fait plus de 2 m de haut.

 

 

 

 

En pleine recherche de petroglyphes perdus au milieu de nulle part, nous rencontrons un couple egalement a la recherche du site. Tish est Canadien, archeologue, et travaille entre le Kazakhstan et le Turkmesnistan, et Larissa, d’origine Russe, bosse dans une grosse boite d’energie Kazakh. Nous passons deux jours et demi ensembles a se ballader et camper. Tish nous fait decouvrir les bords de la riviere Koqsuw que l’on remonte jusqu'a une chute d’eau.

 

 

 

 

Nous repartons doucement vers le nord non sans avoir essuye un echec frustrant quand nous avons tente de rejoindre une zone de montagnes magnifiques, des militaires puis des douaniers volants nous l’ayant formellement interdit. La zone proche de la frontiere Chinoise est classee zone frontaliere sensible, debile… Mais ce que ces gros nez ne savaient pas, c’est que la veille nous avions passe la nuit dans les prairies de montagnes beaucoup plus proche de la Chine , interdite aussi mais sans militaire pour nous en empecher. Et ca valait le coup, paysages magnifiques, et de nombreux piafs.

 

 

Bruants a longue queue…

 

 

 

 

Tarier patre Siberienetc

 

 

 

 

… et la lune, qui dans les magnifiques nuits etoilees de ces montagnes nous apparait encore plus magique que partout ailleurs.

 

 

 

 

Nous repartons plus au nord avec un crochet par le Lac Alakol ou une surprise nous attendait, deux Mouettes reliques…ouah !!

 

 

On tombe encore sur une enorme colonie d’Etourneaux roselins toujours aussi bruyante et coloree.

 

 

 

 

Nous trainons ensuite a l’extreme nord-ouest du Pays en limite des frontiere Russes et Chinoises, sans trop savoir si nous en avons le droit, mais bon. C’est le debut de l’Altai avec un paysage radicalement different, tres boise en montagne avec des forets de bouleaux immenses, de pins et d’epiceas et de petites vallees humides. Gelinotte, Tetras lyre, Pouillots veloces Siberien et verdatre nichent au milieu des Pies-grieche isabelles et ecorcheurs

 

 

 

 

Nous longeons l’immense reservoir de la riviere Ertis, et tombons sur une famille de Faucon sacre avec les jeunes volants ravitailles de Corbeaux freux par la femelle et le male, super moment.

 

 

 

 

Autre bon moment avec cette famille de Grues demoiselles et leur deux grands poussins non volants qui traversent la piste juste devant le camion, l’un des adultes restant planque dans les herbes pendant que l’autre tente de nous eloigner en criant et feignant l’aile cassee.

 

 

 

 

 

 

Quelques bivouacs avant de rejoindre Ouskemen puis Semei, d’où nous ecrivons ce blog, avant de passer la frontiere Kazakh-Russe le 30 juin pour rejoindre la Mongolie via l’Altai.

 

 

 

 

… A bientôt ?

 Un petit passage eclair sur le blog pour remettre la photo de la Grue demoiselle qui avait disparu a l'edition et vous remercier pour tous vos commentaires qui nous font vraiment super plaisir !! Pour le copain Aurelien, ben non, pas d'alcool, juste du sprite, l'est serieux ce garcon !!

Pour Jean Parent : on va tacher de te mettre une belle carte a la prochaine edition d'un article sur le blog, mais faudra attendre la Mongolie pour ca !!

 

 

 

Publié dans temujin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les Angevins 14/07/2007 13:33

Merci de nous tenir au courant de vos pérégrinations. Vos photos nous apportent un témoignage fabuleux de vos découvertes et de vos rencontres. Vous profiterez des nôtres à votre retour (mariage où vous nous avez manqué, chamois de Martial , j\\\'ose à peine citer son inénarable chapeau, serait-ce un atavisme familial?).
La photo des 3 enfants de vos amis Kazakhs est des plus réjouissantes; en Mongolie où vous devez désormais être arrivés, vous aurez sûrement l\\\'occasion de réaliser des portraits aussi beaux.
Côté faune, échangerais escargots ravageurs d\\\'hostas contre gorgebleue à miroir roux nettement plus décoratif...
Merci pour la superbe mosaïque et gros bisous à vous.
 
 

perrine 14/07/2007 12:52

coucou les poilus, on vous envoie des bises du Kyrgyzstan ou il y a plein de camion de Annaig et Matthieu, sauf qu'ici ils servent de mini bus, y en a partout de toutes les couleurs, et a la place de votre cuisine chambre ils ont mis des sieges. Du coup on a l'impression de vous voir partout.
bises
Fabienne Valerie et Perrine

sylvie 12/07/2007 20:32

Salut à tous les deux,
Merci pour les photos magnifiques et de la "carte postale" reçue ce matin 12/07/07.
Bisous à tous les deux . Sylvie

Jean-luc et Isabelle 11/07/2007 23:20

Bonjour à vous deuxOn vient de recevoir votre lettre et on s'est précipité sur le blog pour voir les dernières infos, photos et histoires: toujours aussi spectaculaire. On trouve que Matthieu et nana ont un peu maigri et que les cheveux de Matthieu ont migré plus bas, ça fait très couleur locale ! Nana, je ne savais pas que tu jouais de l'accordéon, il y a des concerts en vue au retour!! Profitez bien et gros bisous

max zucca 10/07/2007 10:23

Salut les poilus,
Bah elles sont où les photos de la relict gull ?!
Votre petit boudha de 2m il me fait bien rire, plus vous irez vers l est et plus ils grandiront (17m en Chine, et sculpté !).
Bon t as raté le tridac pendant la réu mon gros, je pense que t en as franchement rien à foutre (hmmm, quoique), mais ici on était bien contents ;-)
Passez un super été en Mongolie, j espère que vous y ferez de bonnes découvertes et que vous passerez bientôt le cap des 300 coches, des 20 lames de merco et des 50 marques de bière.
Grosses bises à vous deux
Max